Rechercher
  • Marie Saeki

Le "Mystère", symbole de ce qui nous est caché, de ce qui nous fait peur et nous attire ...

Dernière mise à jour : 30 juin


Pourquoi cet article sur le Mystère" ? Parce que j'aime le mystère, ce qui est mystérieux .. et que plus encore j'aime "démystériser" ce qui est mystérieux, mettre en lumière ce qui est caché et rendre compréhensible ce qui ne semble pas l'être au premier abord :) Faisons tomber les masques du Mystère :)


Crédit photo : pixabay Madeinitaly

Je vous emmène à la découverte du mot Mystère, et vous propose de découvrir ce qui se cache derrière cette notion universelle, et quel rapport vous entretenez avec le Mystère ...


Allons à la source de ce mot, son étymologie, car souvent au cœur des mots et dans leurs profondeurs, se cachent bien des réponses à nos questions.


Sources : CNRTL (www.cnrtl.fr) ou le Littre (littre.org) ou le Robert (dictionnaire.lerobert.com)


"Mystère"

Définition 1. "Culte secret dans le polythéisme, auquel on n'était admis qu'après des initiations successives". Ce terme était utilisé dans l'Antiquité.

Avant d'être simple "mystère", le Mystère était donc un mot très religieux et très CONCRET : il s'agissait d'un culte, qui n'était mystérieux que parce que sa connaissance n'était révélée qu'à quelques initiés


Définition 2. "Dans la religion chrétienne, tout ce qui est proposé pour être l'objet de la foi des fidèles, et qui paraît contredire la raison humaine ou être au-dessus de cette raison. Le mystère de l'incarnation"

Intéressante évolution de l'utilisation du mot Mystère. Là où l'Antiquité nous laissait, à nous êtres humains, une chance d'être initiés aux Mystères, la religion chrétienne est sans appel : le mystère ne peut être connu, il est fondé sur la Foi. Le Mystère est Mystère pour tous.


Enfin vient le mot "mystère" tel que nous l'entendons le plus couramment dans la langue française aujourd'hui :


Définition 3. "Chose cachée ou secrète" Il n'y a plus de connotation religieuse particulière ici, le mystère couvre tous les aspects de la vie : "Pourquoi Mathilde est-elle en retard ce matin ?", "Mystère ..." :)


Le Petit Robert ajoute ces distinctions suivantes :


a. "Ce qui est (ou est cru) inaccessible à la raison humaine. Le mystère de la nature."


b. "Ce qui est inconnu, caché (mais qui peut être connu de quelques personnes) ou difficile à comprendre.secret. Il y a un mystère là-dessous. Voilà la clé du mystère.énigme."


c. "Ce qui a un caractère incompréhensible, très obscur."


d. "Ensemble des précautions que l'on prend pour rendre incompréhensible, pour cacher. S'envelopper, s'entourer de mystère. locution, familier Mystère et boule de gomme "

L'ETYMOLOGIE DU MOT "MYSTERE" NOUS PARLE DE RUPTURE, DE FRONTIERE ENTRE CONNU ET INCONNU

Mystère vient du mot Grec "musterion", qui signifie "initié" et également du mot Grec "muo" qui signifie "fermé". Il y a bien là une séparation forte, une rupture : entre ce qui est connu de l’initié (qui "sait") et ce qui reste obscur pour les autres (qui "ne savent pas").

Le Mystère est CE QUI EST au-delà du Connu : l'Inconnu.


SES SYNONYMES NOUS EMMENENT DU COTE OBSCUR DE LA FORCE

Synonyme du mot "mystère" : "Enigme, secret, inconnu, dissimulation, coulisses, dessous, profondeurs, obscurité, surnaturel" Le côté caché du Mystère semble prendre ses racines, soit dans la Terre (profondeurs, dessous, ...) soit dans le Ciel (surnaturel, inconnu) Dans tous les cas, il y a obscurité, que cette obscurité vienne de la Terre ou du Ciel.


ET SES ANTONYMES NOUS RAMENENT A LA LUMIERE !

Antonyme : "Clarté, évidence, connu, certitude."

Quand il y a Lumière, alors il n'y a plus de Mystère. Tout est vu, tout est su, tout est connu.

Il n'y a plus d'écart entre celles/ceux qui savent et les autres, entre les Initiés et les non-Initiés. LA NOTION D'INCONNU Et derrière le Mystère, il y a plus que simplement "de l'Inconnu", on sent comme la Volonté de quelqu'un ou de quelque chose de nous "cacher "sciemment une connaissance. C'est ce qui entoure souvent le mot Mystère d'une aura de magie ..

Le simple mot "méconnaissance" qui est un de ses synonymes, est plus mathématique, froid : "je ne connais pas, c'est tout".


QUI EST DERRIERE LE MYSTERE ?

Il semble y avoir une Force à l'œuvre derrière la Création du Mystère.

Un Voile a été posé sur la connaissance, pour empêcher l'accès à la connaissance .. à juste titre ou non.


UN MYSTERE EST UN CHALLENGE

Une autre dimension est celle également de la Difficulté à percer le Mystère.

Je peux ne pas connaitre une notion, un mot, un outil, un livre, un objet ... mais si je sais que je peux accéder à cette connaissance (livre, internet, professeur, ...), alors il s'agit juste de quelque chose d'INCONNU. Par exemple, je ne connais pas le fonctionnement d'un moteur, mais je sais que je peux apprendre et avoir accès facilement à ce savoir. Il n'y a rien de mystérieux dans un moteur pour moi.

En revanche, je n'arrive pas à appréhender le concept d'"Infini", et pour l'instant, je ne connais aucun être humain qui l’explique ou mon cerveau n'est pas apte à percer cette notion d'une manière concrète. Cette compréhension m'est inaccessible. En cela, le concept d'Infini reste pour moi un "Mystère".

Ce qui fait le Mystère c'est cette double facette : INCONNU et DIFFICILE D'ACCÈS, voire CACHÉ VOLONTAIREMENT.

Pour être dévoilé, le Mystère demande donc une "Clé" : ce peut être une personne (un maître, un enseignant, un guide "initié") ou une prise de conscience ou un travail demandant persévérance.


Cette différence est représentée dans ce schéma ci-dessous.

Imaginons que vous arriviez dans une pièce.

A gauche : Ce qui est dans votre champ de vision (en blanc) est "CONNU" et ce qui est hors de votre champ de vision (en gris) est INCONNU, mais cela ne représente pas forcément un mystère.


A droite : Les choses deviennent mystérieuses lorsqu'elles sont sous votre nez, que vous les VOYEZ, mais que vous n'avez pas accès à leur compréhension.


Comme si il y avait dans cette pièce un placard ou un coffre-fort FERMÉ (rappelons-nous l'étymologie du mot mystérieux : "fermé" en Grec). Vous le voyez, vous tournez autour, mais n'y avez pas accès. C'est dans ce qui est caché, que le Mystère commence ... et peut-être le désir de savoir aussi :)


LE MYSTERE, SOURCE DE PEUR ET DE DESIR

Ce qui est caché attire le regard, attise la curiosité, le désir. L'Homme aime repousser les limites du connu, et est attiré par le Mystère comme une Lumière. Une femme ou un homme "mystérieux" vient nous toucher, nous interpeller. Une fois le mystère percé, reste-t-il de l'attirance ? Ou l'être humain a t il besoin d'un nouveau mystère, d'un nouveau territoire à conquérir (physique ou psychologique) ?

Cette soif de "découvrir" les mystères est un signe plutôt sain : celui de découvrir le monde qui m'entoure, une "saine curiosité".
Mais il prend aussi racine dans un côté plus obscur de la psyché humaine : le besoin de contrôler.

Ce que je ne connais pas m'attire mais me fait peur également. Ce que je connais me rassure, je peux le contrôler ou du moins anticiper.

C'est pourquoi de tout temps, l''être humain essaie d'anticiper et de prévoir : la météo, les réactions des autres, l'environnement.

La Science, en catégorisant les phénomènes, les êtres vivants, nous crée un monde sécurisant dans le sens "connu". Mais vouloir tout comprendre est-il sain ?

J'avais un ami magicien qui nous faisait des tours extraordinaires, nous transportant dans un monde féérique et magique. Un jour, il m'a livré les "dessous" de l'un de ses tours de passe-passe.

Résultat ? 1. Une petite satisfaction "ah, c'était ça ! " Le Mystère était percé. Je "savais", je faisais partie des "initiés" 2. Puis juste après, une petite tristesse : le tour avait perdu de toute sa magie ...

LE MYSTERE A-T-IL DU BON ?

Une bonne question de bac de philosophie (forcément on est en Juin, donc c'est d'actualité). Mais c'est une question que j'aimerais poser à tous les êtres humains, et pas seulement aux philosophes !


Je n'ai pas la prétention de pouvoir répondre à cette question, ni de me lancer dans une dissertation sur le sujet.


Voici simplement quelques questions que je me (vous) pose à ce sujet :


- la fin du mystère favorise-telle l'égalité sociale entre les êtres humains à travers le partage de la connaissance et du savoir? (d'un point de vue sociale, donner accès à la connaissance à tous, et non à quelques "initiés" ou privilégiés)


- la fin du mystère "religieux" favorise-elle l'accès la spiritualité ? (l'évolution vers une spiritualité plus accessible, partagée sans rituels complexes ou connaissances réservés à quelques érudits ou castes religieuses, telle la fin de la messe en latin depuis 1965, décidé par le Vatican dans sa réforme liturgique par exemple)

- le mystère n'est-il pas nécessaire à l'être humain pour maintenir son humilité ? (pour lui rappeler qu'il ne connaît pas tout, ne contrôle pas tout, et reste un élément minuscule parmi un vaste Univers bien plus grand et complexe que lui)


- le mystère n'est-il pas source d'émerveillement ? (là où la science veut tout disséquer et expliquer, ce qui reste mystérieux ne garde-t-il pas une part de magie)

- le mystère est-il un moteur d'évolution ? (en nous donnant l'envie de repousser nos limites et nos zones connues)


- le mystère est-il un des leviers de l'amour ou de l'attirance, et la fin du mystère dans une relation signe-t-elle la fin de l'attirance ?

Et tant d'autres questions possibles : laissez-les en commentaires :)

QUEL EST VOTRE RAPPORT AU MYSTERE ?

Voici 4 questions/défis pour vous, qui permettront de mieux connaître votre rapport au Mystère, et donc à ce qui est caché, que ce soit en vous ou chez les autres, ou dans le monde extérieur. Votre rapport au Mystère vous parle également énormément de votre rapport au besoin de contrôle, car le Mystère est une zone "incontrôlable", source de peur ou d'attirance, et parfois les deux ;)


1. Aimez-vous le Mystère, êtes-vous attiré par le Mystère, ou au contraire fuyiez-vous le Mystère ?

2. Qu'est-ce qui vous attire ou au contraire vous repousse dans le Mystère ?

3. Qu'est-ce qui est le plus mystérieux pour vous ?

4. Quel Mystère avez-vous envie de dévoiler ?


Bonne lecture ;)

Marie


Partagez cet article en cliquant sur les icônes ci-dessous ou sur les 3 petits points en haut à droite de l'article ! Merci d'avance 🙏



Bonus 1 : Pour les gourmand.e.s, il nous reste le fameux dessert "Le Mystère"

Ici, la Clé pour percer le Mystère est plutôt simple : juste une petite cuillère !













Bonus 2 : Pour celles/ceux qui s'intéressent à l'astrologie :


1. Le Mystère est symbolisé par les Planètes TRANSPERSONNELLES : Uranus, Neptune et Pluton, qui sont les plus éloignées du Soleil. Uranus marque en effet le passage du Connu (symbolisé par la planète Saturne) vers l’inconnu, la découverte, le nouveau ->

Lire l'Article sur mon blog SchematizeLife : La Planète Uranus en Astrologie


2. Le Mystère (ce qui est caché) est l'apanage de la Maison 12 en Astrologie -> Lire l'Article sur mon blog SchematizeLife : la Synthèse des 12 Maisons astrologiques



28 vues0 commentaire